Article : 
152
Niveau de lecture : 
Lecture difficile
Le dioxyde de carbone (CO 2 ) n'est pas le seul gaz à effet de serre (GES). Le méthane (CH 4 ) et, à un moindre degré, l'oxyde nitreux (N 2 O) contribuent aussi au réchauffement climatique. Comment apprécier les conséquences des politiques de réduction du méthane sur la température terrestre ? Ce qui suit propose une méthode basée sur les derniers scénarios du GIEC.
Encyclopedie energie - Climat - couverture
Article : 
129
Niveau de lecture : 
Lecture difficile
Surtout depuis le signal d'alarme tiré par les successifs rapports du Groupe d'experts Intergouvernemental sur l'Evolution du Climat-GIEC (Intergovernmental Panel on Climate Change -IPCC), impossible de s'interroger sur l'avenir de l'approvisionnement du monde en énergie sans référence à ses effets...
Article : 
110
Niveau de lecture : 
Lecture assez difficile
L’approche standard utilisée pour la réglementation économique de l’environnement est basée sur la théorie des externalités. Une externalité est l’effet d’une action d’un agent économique sur un autre, action qui s’exerce en dehors du marché (d’où le qualificatif d’« externe ») et qui n’est pas...
Fig. 1 : La chaîne du CCS - source : EIA
Article : 
085
Niveau de lecture : 
Lecture peu difficile
« With coal and other fossil fuels remaining dominant in the fuel mix, there is no climate friendly scenario without CCS…. For the International Energy Agency (IEA), CCS is not a “silver bullet” by itself, but a necessary part of a coherent portfolio of energy solutions that can reinforce one...
Article : 
005
Niveau de lecture : 
Lecture peu difficile
Au moment où la prise de conscience environnementale commence à poindre dans les pays développés à la fin des années 1960 et au début des années 1970 avec la création des premiers ministères de l’environnement, les objectifs des politiques énergétiques demeurent toujours, dans ces pays, le bas prix...