PLAIN Nicolas

Il est diplômé de l’Ecole Polytechnique (Paris), de l’Ecole des Ponts et Chaussées, de l’Université Joseph Fourrier (Grenoble) en sciences du climat et Ingénieur du Corps des Ponts des Eaux et des Forêts.

Après avoir travaillé sur les énergies dans un prestigieux cabinet de conseil en stratégie (The Boston Consulting Group) à Casablanca au Maroc, Il s’est rapidement spécialisé dans les énergies renouvelables et les sciences du climat et de l’environnement. Il a eu l’occasion de participer à d’importants programmes de recherche internationaux sur l’environnement comme le projet Floating Sensors Network dans l’une des meilleures universités des Etats Unis (UC Berkeley).

Très intéressé par le secteur public, il décide ensuite d’intégrer l’équipe interministérielle COP 21, rattachée au cabinet de la Ministre de l’Environnement de l’Energie et de la Mer, Ségolène Royal, pour préparer et participer activement à la COP 22 de Marrakech. Désireux ensuite de se confronter aux réalités du terrain en imaginant les solutions de demain qui permettront d’atténuer les rejets de gaz à effet de serre, il va créer, avec l’Ecole Polytechnique, deux laboratoires grenoblois et l’entreprise Schneider Electric, un sujet de PhD interdisciplinaire sur des thématiques qui lui tiennent particulièrement à cœur : l’électrification rurale dans les pays en développement grâce à des mini-réseaux d’électricité renouvelable associés aux nouvelles technologies. Depuis Mars 2017, il est allé en Asie et en Afrique pour visiter des projets et solutions sur le terrain afin de mieux comprendre les réels besoins et attentes des populations locales.

Parallèlement à cela, il créé fin 2015 l’association www.enlairpourlaterre.fr qui réalise des interviews de scientifiques sur les sujets du développement durable et des énergies renouvelables. Ces interviews, à destination du grand public sans aucune connaissance sur le sujet, sont réalisées en parapente biplace au-dessus de magnifiques paysages. Ce vecteur de communication innovant permet d’ajouter un côté ludique au discours scientifique vulgarisé et d’être ainsi diffusés à grande échelle sur les réseaux sociaux. Il a ensuite donné plusieurs conférences sur ces sujets dans les entreprises, écoles, lycées et universités. Nicolas est aussi 7ème français en parapente acrobatique, instructeur ULM, et titulaire des brevets de pilote, pilote confirmé et de la qualification biplace en parapente / ULM.