NIFENECKER Hervé

Ingénieur de l’Ecole Polytechnique (1957), licencié ès sciences de paris Sorbonne (1960), docteur ès sciences de la Faculté d’Orsay (1970), habilité à diriger des recherches de l’Université de Grenoble  (1985), Hervé Nifenecker a consacré toute son activité  à la physique nucléaire :

  • 1958-1977: physicien Nucléaire (recherches fondamentales au CEN Saclay ) ; Responsable d’un groupe de recherches à partir de 1964. Les études portaient essentiellement sur la physique du phénomène de fission. Séjour d’un an au LBL de Berkeley en 1972-1973.
  • 1977-1987: chef de Laboratoire au CEN de Grenoble(CEA). Recherches fondamentales sur la fission, les réactions entre ions lourds et les hypernoyaux. Séjour à Copenhague en 1983-1984.
  • 1987: après suppression de l’activité en Physique Nucléaire au CENG, activité à l’ISN de Grenoble (CNRS,Université) en tant que responsable d’un groupe de physique ; contacté, en 1992,  par C.Rubbia, il est à l’origine de la participation française aux études sur l’  » Amplificateur d’Energie « (Rubbiatron), qui devait, ultérieurement, conduire à la mise en place de l’effort français de recherches sur les réacteurs hybrides.
  • 1995: mis à la retraite par le CEA, il est nommé Conseiller scientifique au LPSC (ancien ISN) par l’IN2P3(CNRS) et consultant auprès du Département d’études des Réacteurs Rapides du CEN Cadarache.
  • 1996-2005: Conseiller scientifique au LPSC, il rédige le premier article de revue sur les réacteurs hybrides paru dans  » Progress in Particle and Nuclear Physics « . Suit la rédaction du livre « Accelerator Driven Subcritical Reactors » avec S.David et O.Méplan chez IOP 2003, seul livre existant sur les réacteurs hybrides

Parallèlement à l’exercice de ses responsabilités scientifiques, Hervé Nifenecker a participé en 1995 à la rédaction du livre « Les Déchets Nucléaires » sous la direction de R.Turlay, EDP Sciences 1997, avant de prendre la responsabilité du groupe « Energie » de la Société Française de Physique de 1997 à 2005 puis de créer en mai 2004 le collectif  « Sauvons le Climat » dont il est le Président fondateur, ainsi que de l’Association des cafés des Sciences  du Pays Vizillois depuis 2002. Il est, en outre, professeur à Université Inter-âges du Dauphiné depuis 2007. Ajoutons qu’en 1999, il a reçu le Prix Leconte de l’Académie des Sciences.

De nombreux ouvrages portent la signature d’Hervé Nifenecker :

  • Trends in Nuclear Physics, 100 years later H. Nifenecker et al. Elsevier (1996).  Research with fission fragments avec T.Von Egidy, D.Habs et al. World Scientific Publications (1997)
  •  L’énergie dans le monde : bilan et perspectives, avec J.L.Bobin et C.Stéphan,  EDP Sciences (2001)
  • Accelerator Driven Subcritical Reactors,  avec S.David et O.Méplan,  IOP (2003)
  • L’énergie nucléaire a-t-elle un avenir? Les Petites Pommes du Savoir (2003)
  • L’énergie de demain: techniques, environnement, économie,  avec J.L.Bobin et E.Huffer,  EDP Sciences (2005)
  • Le Nucléaire : un choix raisonnable ?  EDP sciences (2011)

Ainsi que des articles de revue :

  • Scenarios with an intensive contribution of nuclear energy to the world energy supply. H. Nifenecker, D. Heuer, J.M. Loiseaux, O. Meplan, A. Nuttin, S. David, J.M. Martin-Amouroux, Int. J. of  Global Energy Issues (2003), Vol. 19, 1  pp. 63-77
  • A review of post-nuclear-catastrophe management, Hervé Nifenecker, Reports on Progress in Physics, Volume 78, Number 7  (2015)
  • Future electricity production methods. Part 1: Nuclear energy, Hervé Nifenecker Reports on Progress in Physics, Volume 74, Issue 2, id. 022801 (2011).
  • Nifenecker, H. (2015). Oser le nucléaire pour trouver la solution au problème climatique . Revue de l’énergie, N° 623, janvier-février (2015)
  • Berger, A., Blees, T., Bréon, F. M., Brook, B. W., Hansen, P., Grover, R. B., … & Petit, M. How much can nuclear energy do about global warming?. International Journal of Global Energy Issues, (2007), 40(1-2), 43-78.
  • Berger, A., Yin, Q., Nifenecker, H. and Poitou, J. Slowdown of global surface air temperature increase and acceleration of ice melting. Earth’s Future, (2017), 5: 811–822. doi:10.1002/2017EF000554
  • Nuclear energy and bio energy carbon capture and storage, keys for obtaining 1.5°C mean surface temperature limit, in André Berger, Tom Blees, Francois-Marie Breon, Barry W. Brook, Marc Deffrennes, Bernard Durand, Philippe Hansen, Elisabeth Huffer, Ravi B. Grover, Claude Guet, Weiping Liu, Frederic Livet, Herve Nifenecker, Michel Petit, Gérard Pierre, Henri Prévot, Sébastien Richet, Henri Safa, Massimo Salvatores, Michael Schneeberger, Bob Wornan, Suyan Zhou – Int. J. of Global Energy Issues (2017) – Vol. 40, No.3/4 pp. 240 – 254

Hervé Nifenecker peut être joint, 49 Rue Séraphin Guimet VIZILLE 38220 ou herve.nifenecker@free.fr

Découvrez les articles auxquels il a contribué :

transition energetique - ecologie