DEUTSCHER Guy

Élève de l’École des Mines de Paris 1956-1959. Docteur ès Sciences 1966, Faculté des Sciences d’Orsay sous la direction de Pierre Gilles de Gennes et Jacques Friedel. Maître de Conférences, Département de Mesures Physiques IUT d’Orsay 1968-1971. Professeur de Physique, Université de Tel Aviv depuis 1971. Fondateur-directeur du Laboratoire pour l’étude de la supraconductivité depuis 1971. Titulaire de la chaire de physique expérimentale 1982-2004. Premier directeur du Centre Gordon pour les Études de l’Énergie 1983-1986.

 

Principaux axes de recherche : supraconductivité, transport et propriétés optiques des milieux inhomogènes, matériaux granulaires. Énergie et entropie.

Parmi ses publications, deux ouvrages :

– G. Deutscher, “New Superconductors: from granular to High Tc”, World Scientific, (2006)

– G. Deutscher, “The Entropy Crisis”, World Scientific, (2008)

 

et d’autres, beaucoup plus nombreux qu’il a édité (au sens anglosaxon du terme) :

– G. Deutscher, R. Zallen and J. Adler, “Percolation, Structures and Processes”, Adam Hilger, (1983)

– N. Bontemps, Y. Bruynserade, G. Deutscher and A. Kapitulnik, “The Vortex state”, NATO ASI series vol. 438, Kluwer Academic Publishers, (1993)

– G. Deutscher and Y. Yeshurun, « Proceedings of the 2nd Israeli International-Conference on High-Temperature Superconductivity – Eilat, Israel, 4-8 January 1993, » Physica C 209 (1-3), R9-R10 (1993).

– G. Deutscher and A. Revcolevschi, “Coherence in High Temperature Superconductors”, World Scientific, (1996)

– J. Bok, G. Deutscher, D. Pavuna and S. Wolf, “The Gap Symmetry and Superconducting Fluctuations in High Tc Superconductors”, Plenum (1998)

 

Article publié dans l’Encyclopédie de l’Énergie :

Energy consumption and entropy release in the biosphere